facebook

Faire attention aux usurpateurs et voleurs d'identité sur le web

Avez-vous déjà fait face à l’usurpation ? En d’autres termes, avez-vous déjà rencontré des personnes ou des entreprises qui se font passer pour quelqu’un d’autre pour bénéficier des avantages ou extorquer ? Mon nom, c’est Gilblas, et aujourd’hui nous allons parler de l’usurpation d’identité et des vols de plus en plus fréquent sur le net.  Nous allons… Continue reading Faire attention aux usurpateurs et voleurs d’identité sur le web

Avez-vous déjà fait face à l’usurpation ? En d’autres termes, avez-vous déjà rencontré des personnes ou des entreprises qui se font passer pour quelqu’un d’autre pour bénéficier des avantages ou extorquer ?

Mon nom, c’est Gilblas, et aujourd’hui nous allons parler de l’usurpation d’identité et des vols de plus en plus fréquent sur le net.  Nous allons ensuite, voire comment y faire fasse et surtout, comment éviter de tomber dans le piège de ces criminels

Comment faire face aux Usurpateurs sur le net  – Contenu vidéo

Un exemple parfait d’usurpation

Il y a quelques années de cela, quand, je commençais peu à peu à faire mon pas dans la plateforme LinkedIn, J’ai reçu une invitation avec le Nom Samuel Eto’o fils. Je me suis dit Wooah, je suis assez populaire au point où Samuel Eto’o fils m’envoie une invitation.

Quelques mois plus tard, je reçois une seconde invitation toujours avec le nom Samuel Eto’o fils. Là je me dis, peut-être qu’il m’avait désabonné et il veut encore renouer. J’accepte une fois de plus l’invitation. Quelque temps après je reçois une troisième invitation, une fois de plus avec le nom Samuel Eto’o fils.

J’ai commencé à trouver cela suspect. J’ai donc décidé de faire la recherche dans ma liste de contact. À ma grande surprise, je me suis rendu compte que j’ai 3 connexions du nom de Samuel Eto’o fils. Avec le filtre avancé de LinkedIn, je constate qu’il y a plus de 10 personnes qui porte ce nom et ont la photo du Grand footballeur Samuel Eto’o fils en profil.

Cette histoire est juste pour vous rappeler que l’usurpation sur le net est réelle. Ainsi, il faut faire beaucoup attention.

 

Comment faire face à l’usurpation du point de vue internaute.

On n’est pas toujours assez préparé pour faire face à l’usurpation sur le net. En effet, rien ne nous dit que la personne avec qui nous conversons en chat ou sur le média social est réel. Cependant, on peut prendre des précautions pour éviter des surprises désagréables.

  • Prenez des précautions lorsque vous partager des informations avec des personnes sur le net.
  • Si vous avez des documents ou information à partager, il serait préférable de le faire en appel, si possible vidéo. Cela vous permettra de valider que la personne à qui vous comptez donner vos informations est réelle.
  • Partager les informations sur vous ou votre famille avec modération. Plusieurs personnes font la collecte de vos données ou prennent le contenu sur votre vie pour mieux faire l’usurpation
  • Bloquer et dénoncer toute personne suspecte. Si vous vous rendez compte qu’une personne avec qui vous discuter est un usurpateur, il faut immédiatement le bloquer et le dénoncer sur la plateforme que vous utilisez.
  • Valider les profils et rechercher un minimum d’information des personnes que vous acceptez comme amis sur les médias sociaux.

Malgré tous les conseils, on ne peut jamais être 100% au contrôle. Soyez sur vos gardes et conscient du danger pour ne pas être surpris.

 

Comment faire face si vous vous rendez compte que vous êtes usurpé ?

C’est assez frustrant de se lever un matin et se rendre compte qu’un individu se sert de notre identité sur le net ou dans la vie courante. Si vous êtes usurpé, vous pouvez gérer cela à deux niveaux. Nous allons dans un premier temps parler des médias sociaux et ensuite nous parlerons de l’usurpation dans la vie courante.

 

Comment faire face à l’usurpation sur les médias sociaux

Gérer l’usurpation sur les médias sociaux revient à prouver que nous sommes le vrai détenteur d’un compte que les autres personnes sont les usurpateurs. Pour ce fait, voici quelques conseils qui peuvent aider.

  • Signaler aux centres d’aide la plateforme que vous utilisez. Les plateformes telles que Facebook, LinkedIn ont des centres ou vous pouvez dénoncer les usurpateurs. Lorsque vous allez signaler, ils vont faire quelques vérifications et bloquer les comptes des usurpateurs.
  • Informer vos projets de faire attentions. Si une personne se sert de votre profil ou nom, elle peut approcher vos proches et se faire passer pour vous. Il faut à cet effet, demander à vos proches de faire attention si une personne leur approche se passant pour vous.
  • Demander à vos proches de signaler vos usurpateurs. Si vous voulez accélérer le processus dans l’annulation des profils des usurpateurs, demandez à vos proches de vous aider à signaler. Un maximum de personnes vous aidera à attirer l’attention des gestionnaires des médias sociaux.
  • N’arrêtez pas de dénoncer jusqu’à ce que le problème soit résolu.

 

Comment faire face à l’usurpation dans la vie courante

Dans la vie courante, les usurpateurs peuvent se faire passer pour vous pour bénéficier de vos avantages ou arnaquer vos proches. Si ces personnes sont dans votre pays, mettre un terme peut être facile. Dans le cas contraire, cela pourrait être complexe. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider.

  • Signaler à la police. Un cas extrême d’usurpation pourrait être qu’un usurpateur se fait passer pour vous pour commettre un crime. Dans ce cas de figure, ce serait compliquer de prouver. Cependant, si vous signalez à la police, il y aura une preuve que possiblement quelqu’un se fait passer pour vous.
  • Sécurisez vos comptes bancaires. Certains usurpateurs contactent les banques en votre nom dans le but d’entrer en possession de votre argent. Dans ce cas, demander à la banque de sécuriser votre compte peu aider à contrôler vos transactions afin d’éviter l’inévitable.
  • Informez vos proches. Il serait préférable que vos proches soient au courant pour ne pas tomber dans un piège au cas où ils se font contacter par un usurpateur.

Conclusion.

L’usurpation est un crime très grave. Cela ne fait qu’accentuer avec la montée du net. C’est l’une des failles assez importantes du système informatique que nous en tant qu’internaute ne devrait pas prendre à la légère. Cependant, être sur ses gardes ou prendre les mesures nécessaires peuvent aider à réduire l’impact.

 

Avez-vous déjà fait face à l’usurpation ? Êtes-vous un usurpateur ? Laissez votre commentaire en bas de cet article.

 

 

 

Montréal

Notre adresse

9590 Boul Henri-Bourassa E Bureau 108, Montréal-Est, Quebec H1E 2S4, Canada

Abonnez-vous pour recevoir nos nouvelles directement dans votre boîte de réception.